NEWS
PORTFOLIO
View FR / EN
Download FR / EN




















Thinking like a fake stone
installation with Anne-Sarah Huet:  laser and hand engraving on cladding panels “Odyssée” and “Travertin”, silicone moldings, aluminium display stands, outdoor lamp, silver print on dibond, neon, 2019
with the support of Effondrement des Alpes, ESAAA

 
4m2 de pétroglyphes gravés sur des plaques de pierres de parement pavillonnaire. Deux textures de pierres factices différentes - Odyssée et Travertin - chacune présentée sur une table en aluminium inclinée. L’information contenue par la surface est à la fois modulable et altérée.

Il s’agit d’un texte, entre le poème et le manifeste, qui évoque la disparition d’un lieu cher, et l’idée de son remplacement par un substitut sous-équivalent. Les fausses pierres affirment leur condition de forgerie décorative, évoquent leur mouvement tectonique et économique. Le texte est disjoint, comme l’est cet ensemble minéral artificiel, recomposé pour supporter les opérations de gravure.

Certaines pierres ont disparu et on été remplacées par leurs moulages en silicone, comme pour reconstituer un site qui déjà s’effrite.

Au mur, la photographie d’une sorte de grotte glaciaire en stuc. Faite de l’empreinte d’une partie des pétroglyphes au silicone, elle reconstitue un paysage dont l’aspect suggère qu’il est celui évoqué par le texte.

Le site dont la disparition est déplorée par le poème se trouve être la contreforme de ce dernier.






photos : Centre de la Photographie de Genève, 2019